Anaïs LLobet

Éditions de l'Observatoire

20,00
par (Libraire)
12 janvier 2022

Etre dépossédé de sa ville natale

Chypre, île où vit l'auteure, partagée entre la Turquie et la Grèce. Par l'entremise d'une Française venue écrire un livre, Anaïs Llobet nous raconte l'année 1974 et la partition, à travers quelques personnages qui ont vu la ville de Varosha fermée avec des barbelés par les Turcs et vidée de ses habitants, pour la plupart grecs. Andréas, qui tient un café qu'il a appelé " de la ville perdue ", tout près de la zone de démarcation, et sa fille Ariana se souviennent de leur maison, sise 14 rue Ilios avec un magnifique figuier qui envahit maintenant la maison en ruine, et de la vie dans cette ville balnéaire, trépidante l'été. De nos jours, la séparation existe toujours.
L'exil de sa propre terre, l'amour et la tragédie qui sont attachés à ce bassin méditerranéen, l'originalité de la construction du roman et la profondeur des personnages font que nous sommes happés par cette histoire prenante.

Tous les conseils de lecture

Du au , Espace Temps

Les Jours FormiDALBE sont de retour à Espace-Temps ! 🎨✏🖌🖍 Découvrez des remises exceptionnelles sur une sélection d'articles Beaux-Arts, en magasin et sur notre site, jusqu'au samedi 05 février ! Avis aux artistes !

Tous les événements

Bibliographie proposée par Vincent Ferré, spécialiste de Tolkien et professeur de littérature comparée à l'université Paris-Est Créteil

Voir le dossier complet