EAN13
9782021467062
ISBN
978-2-02-146706-2
Éditeur
Seuil
Date de publication
Nombre de pages
288
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les Guerriers de la race. Enquête en immersion chez les Identitaires

Seuil

À paraître
Ce livre est le récit d’une expérience aussi rare que forte : le sociologue Samuel Bouron est parvenu à s’infiltrer, à couvert, dans un groupe de jeunes d’extrême-droite appartenant au mouvement des Identitaires. Du premier questionnaire biographique – où il faut savoir éviter quelques pièges – au tournoi de boxe qui clôt la participation au camp d’été, sa stratégie de l’esquive lui a permis de prolonger l’observation au-delà d’une année complète sans se faire démasquer. Il a ainsi pu suivre le parcours qui mène du militant de base au statut de cadre local du mouvement.
Rites initiatiques, blagues homophobes, chants patriotiques, son récit nous permet de comprendre qu’être un Identitaire au jour le jour, c’est d’abord – et constamment - mobiliser ses affects et son corps. Dans ce groupuscule, point d’initiation à l’histoire des idées ou aux grands textes de l’extrême droite ; ce qui importe, c’est de savoir combattre et se défendre. On ne forme pas des théoriciens mais des « guerriers ». Ce fantasme omniprésent d’une guerre contre l’islam est porté par une vision du monde, où les blancs « enracinés » s’opposent aux non-blancs (les « Musulmans ») ou encore les vrais hommes aux « faibles » (les « gauchistes »).
« Pour l’occasion, plusieurs des sections militantes présentes au camp, notamment lyonnaise et parisienne, avaient orné les murs de leurs bannières. Un grand bandeau « Ti-Breizh » recouvrait le devant d’une petite scène et un drapeau breton avait été fixé à la charpente. Sur un côté de la scène, une bannière reproduisait le visage du Général De Gaulle et l’une de ses citations : « Nous sommes avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Sinon, la France ne serait plus la France ». »
Cette exceptionnelle plongée au cœur de l’idéologie raciste d’un groupuscule - aujourd’hui dissous – nous ouvre les yeux sur leur façon de mener la conquête des esprits.
S'identifier pour envoyer des commentaires.