La Confession d'un enfant du siècle
Éditeur
République des Lettres
Date de publication
Collection
Classiques
Nombre de pages
441
Langue
français
Code dewey
843
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Confession d'un enfant du siècle

De

République des Lettres

Classiques

Indisponible

Autre version disponible

Texte intégral révisé suivi d'une biographie d'Alfred de Musset. Publié en
1836, le récit de " _La Confession d'un enfant du siècle_ " est nettement
inspiré, mais avec une large transposition, de la liaison de l'auteur avec
George Sand. Octave, qui est sincèrement épris, découvre que sa maîtresse le
trompe avec un de ses amis. Pour lutter contre sa douleur, et après avoir
blessé son rival dans un duel, il s'adonne à la débauche. Il y perd la pureté
de son âme et toute foi en l'amour. À la mort de son père, il se ressaisit et
se retire à la campagne où il tombe de nouveau amoureux. L'idylle avec
Brigitte est brève, car son cœur perverti et soupçonneux est incapable de
croire à l'amour et à la vertu des femmes. Il scrute avec méfiance le passé de
sa nouvelle maîtresse, se divertit à exciter sa jalousie et à lui révéler ses
tristes expériences. Il souffre chaque fois lui-même de sa méchanceté, demande
son pardon et l'obtient de cette femme aimante. Après une nouvelle scène, plus
pénible encore, ils se réconcilient et décident de partir, espérant
recommencer une vie nouvelle en s'expatriant. Survient alors un troisième
personnage, homme honnête et modeste, qui aime sincèrement Brigitte et réussit
à se faire aimer d'elle. Octave le devine et Brigitte ne le nie pas. Les
nombreux torts d'Octave à son égard ont tué son amour mais, par devoir, elle
est toujours disposée à le suivre. Pendant son sommeil, Octave veut la tuer
pour qu'elle n'appartienne pas à un autre mais la vue d'un crucifix sur sa
poitrine l'arrête. Il trouve alors la force de renoncer à elle et accepte
qu'elle parte avec l'autre homme. Beaucoup de détails intimes du récit, qui
peut sans nul doute être considéré comme une autobiographie, rappellent la
véritable aventure amoureuse qu'ont vécu Afred de Musset et George Sand. Mais
cette " _Confession_ ", chef-d'oeuvre du romantisme français rongé par le
doute et l'analyse, a avant tout valeur de document spirituel sur le "mal du
siècle" de la génération née à l'époque de Napoléon qui, éprouvant la fin des
illusions sentimentales et des espoirs politiques, a dilapidé ses forces
inemployées.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Alfred de Musset