Je ne me souviens toujours pas de son visage
EAN13
9791094225257
ISBN
979-10-94225-25-7
Éditeur
ACTUALITES EDIT
Date de publication
Collection
ORFEVRES
Nombre de pages
86
Dimensions
21 x 14,8 x 1,5 cm
Poids
200 g
Langue
français
Langue d'origine
castillan, espagnol
Fiches UNIMARC
S'identifier

Je ne me souviens toujours pas de son visage

De

Actualites Edit

Orfevres

Offres

Je ne me souviens toujours pas de son visage est un drame relatif à notre attachement, celui de la terre et de sa mémoire. Son épicentre est celui de la destruction par les narcotrafiquants mexicains, de tous les territoires symboliques et réels, notamment des villages éloignés des grandes centres urbains. La violence y est sans commune mesure, nous donnant à voir la dévastation du territoire mexicains sous forme d'hyperbole. Avec délicatesse, l'œuvre construit elle-même ses images bien qu'elle s'appuie sur un fait avéré, pour composer un tableau autonome de son origine : on ne voit jamais les clairement les coupables, et les victimes apparaissent sous forme de corps démantelées : une tête, un doigt… Le quotidien d'un village pratiquement vide, Mier, est complètement chamboulé lorsqu'une tête apparaît, littéralement, au bord d'une route, à titre d'avertissement. Elle parle mais ne se souvient plus de son âge. Elle est là depuis toujours dit-elle, cette tête. Elle est une preuve du crime organisé, et devient la protagoniste de ce drame de facture surréaliste qui rompt tous les codes de la vraisemblance. Dignité et solitude vont main dans la main. En réalité, il s'agit d'un fait avéré : le gouvernement mexicain a mis en place un programme, « Magical town », destiné à stimuler le tourisme dans ces lointaines villes fantômes.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...