Les Bâtards de Picpus: Les Enquêtes de Simon - Tome 6
EAN13
9782381650401
ISBN
978-2-38165-040-1
Éditeur
Gaelis
Date de publication
Dimensions
17 x 12 cm
Poids
385 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les Bâtards de Picpus: Les Enquêtes de Simon - Tome 6

Gaelis

Offres

Autre version disponible

Septembre 1925. Ils profitaient de quelques jours de soleil mérités et de bonnes bouteilles de vin lorsque Simon et le commissaire furent appelés en urgence au chevet de la Gandolle, suicidaire depuis que toute l’équipe avait été mise à pied. À Paris, le jeune adjoint allait forcer la main du divisionnaire pour que Simon enquête néanmoins sur la découverte de fresques peintes à l’insu des commerçants du quartier italien de Picpus, dans les caves de leurs magasins. Toutes sont exécutées de main de maître et affichent le paysage que ces hommes assassinés ont vu pour la dernière fois. Le premier corps est celui du fils de Gabriele Di Marzo, un puissant parrain de la pègre italienne de Paris, et cette rencontre fera remonter à la surface des souvenirs difficiles pour Simon. Pendant que les fils des parrains tombent sous le pinceau aiguisé d’un meurtrier maîtrisant les techniques de la fresque de façon rare, Simon évolue dans le milieu italien, se fondant dans le décor et renouant avec ses racines malgré lui. Simon ne forcera pas les habitants de la communauté à enfreindre les lois de l’Omerta, en connaissant trop les risques, et il guidera le commissaire à travers cette enquête dangereuse. Giuseppe, un petit ramasseur de mégots florentin immigré, l’emmènera dans la zone des fortifications et Simon, qui retrouvera ces airs d’antan qui ont bercé son enfance, aura du mal à confondre un meurtrier qui, tout comme lui, est attaché à ses croyances et à ses coutumes autant qu’à son honneur. Simon se piquera aux épines des figues de barbaries de ces « Familles » qui règnent sur les quartiers parisiens qu’ils se sont partagés. Il se retrouvera au milieu d’une vendetta dont il pourrait bien être la cible.
S'identifier pour envoyer des commentaires.